L’intelligence de l’éléphant

Avez-vous vu cette vidéo de “l’autoportrait de l’éléphant” ?

Voir aussi ici ou . J’avoue avoir ressenti une grande confusion en regardant ce petit film. Car que voyons-nous ? Un éléphant, qui semble peindre d’un trait affirmé avec une précision diabolique. Un éléphant qui peint un éléphant, et qui aurait donc conscience de sa propre existence ? Un éléphant, capable de représenter sur un plan en deux dimensions un objet en trois dimensions, en faisant la distinction entre les différents plans (avant et arrière, cf la représentation des pattes). Un éléphant capable de suggérer un objet par ses contours simplifiés, d’en extraire les traits saillants, comme les oreilles, la queue, les pattes. Un éléphant capable de représentation symbolique, d’abstraction, puisqu’il a manifestement son dessin en tête et représente en couleur une fleur imaginaire.

L’art pictural de cet éléphant est donc plus avancé que la plupart des peintures du néolitihiqueChauvet. En voyant cette vidéo, on se met à penser à ses histoires de cimetières des éléphants, on se dit que peut-être, l’intelligence est plus fréquente qu’on ne le croit.

Et puis on réalise que cette peinture est humaine, bien trop humaine, on se demande comment on a pu se faire berner, et on se dit que nous sommes tellement habitués à notre propre intelligence, à notre propre culture qu’on ne réalise pas ce qu’elles ont de singulier.

Popularity: 51% [?]

* * *     1 votes pour ce billet

7 commentaires à “L’intelligence de l’éléphant”

  1. vf a dit:

    le cerveau de l’éléphant est énorme
    même s’il fait de mémoire un geste automatique, c’est remarquable. En particulier, il semble bien qu’il tienne lui-même le pinceau, donc la trompe focntionne bien comme une main (disons deux lèvres opposables)
    est-ce que y’a un truc? Ou c ‘est bien ‘léléphant qui peint?

    pourquoi ne pourrait-il pas se reconnaître dans la peinture? Mon chat a conscience de lui-même, contrairement à ce qu’on dit, si je feins de l’attaquer dans le miroir, il se reconnaît et esquive. Ces concepts sont constamment revu à la hausse (en faveur des animaux, chats, perroquets, etc.)

  2. Tom Roud a dit:

    @ vf : oui c’est ce que je me suis dit au début, qu’il faisait le geste de mémoire. Mais apparemment, il semble qu’il soit “guidé” par son “maître” qui le dirige en appuyant gentiment sur ses défenses (il y a une autre vidéo d’un angle opposé sur l’un des liens). Néanmoins, je pense toujours que ce dessin est spécifiquement humain.

    C’est vrai que la trompe utilisée comme une main est aussi assez remarquable.

    Ma femme m’apprend que notre chat comprend aussi le reflet dans le miroir, je ne savais pas ! C’est fascinant… Je trouve que tout cela pose des questions vertigineuses !

  3. vf a dit:

    effectivement, j’ai regardé les videos, dans certaines on a l’impression que l’éléphant est guidé par l’oreille, dans une autre par la défense, dans d’autres, l’éléphant dessine vraiment spontanément (Zoo d’oregon) mais alors c’est moins bien dessiné.
    ça reste quand même étonnant : la façon dont le cornac signale à l’éléphant de reprendre de la peinture est surprenante (tape sur la trompe), cet animal est d’une docilité incroyable.
    Néanmoins, il a quand même l’air de comprendre qu’il peint quelque chose, et son agilité avec le pinceau est stupéfiante, même s’il n’est qu’un “pantographe” du cornac.
    Ce qui m’étonne c’est qu’il y a l’air d’y avoir de nombreux éléphants faisant ça, est-ce que les touristes qui sont si près sont bernés? Ou bien est-ce que l’éléphant peint quand même, mais est juste un peu aidé par le cornac?

    ça se saura assez vite.

  4. Tom Roud a dit:

    c’est vrai que l’animal a l’air très docile. En fait les démonstrations dans les zoos occidentaux sont presque décevantes : quand on voit ce que les éléphants peuvent faire au niveau précision dans les vidéos où ils sont “aidés”, on se dit qu’on pourrait essayer de leur apprendre à dessiner seuls et voir ce qu’il se passe.

  5. vf a dit:

    est-ce que vous avez vu les oiseaux de

    http://fr.youtube.com/watch?v=gRW4ztbY8Ok&feature=related

    et le perroquet qui se gratte

    http://fr.youtube.com/watch?v=bI4bNeXzXBY

    ça vaut le détour

  6. blop a dit:

    Au delà du rôle du cornac, commenté un peu partout, je trouve que tu réduis un peu rapidement l’art du néolithique. On sait par exemple que leurs statues étaient volontairement non réalistes (hanches et seins démesurés pour représenter la fertilité par exemple). Tout ce qui s’éloigne de notre vision de la beauté n’est pas forcément dû à de la maladresse…

  7. Xochipilli a dit:

    Je viens de trouver ce site http://www.de-fact-o.com/fact_read.php?id=117
    en anglais qui documente un peu plus ce cas de l’éléphant qui peint. Le sujet n’est pas tout neuf puisqu’on trouve des peintures faites par des éléphants dans une galerie d’art d’Edimbourg depuis 1996 et que la BBC a fait un reportage là dessus en 2006.

    D’après une experte interrogée dans ce reportage les éléphants sont (très) bien entrainés à reproduire une figure particulière qu’on leur a appris, mais sans bien comprendre ce qu’ils font…

Laisser un commentaire